S’abonner à MagicPallet : l’expérience de Frédéric


Frédéric a rejoint les abonnés MagicPallet depuis 3 mois. Nous avons envie de partager avec vous son expérience... parce que vous allez, sans doute, un peu vous reconnaître :-)

S’abonner à MagicPallet : les doutes

Frédéric a rejoint son père il y a presque 3 décennies. L’entreprise familiale est devenue «Transports père & fils», comme c’est souvent le cas. En fait, il n’a pas vraiment rejoint la société, ça s’est fait tout seul. Son père avait créé l’entreprise peu après sa naissance et Frédéric a grandi avec. Dedans presque. Frédéric connaît donc le transport de marchandises comme sa poche. Et les problèmes de relocalisation de palettes aussi : ça va avec ! Alors, quand il a entendu parler de MagicPallet, il a tendu une oreille... mais une oreille sceptique. Il s’est dit « Qu’est-ce que c’est que ce truc ? De l’échange de palettes en ligne ? Ils me font marrer ces jeunes qui disent vouloir « révolutionner le transport ! ».

Mais bon, quand l’équipe MagicPallet l’a appelé, il a quand même accepté de nous prendre en ligne. Un peu par curiosité... un peu pour nous dire que si nous voulions digitaliser le transport, c’est que nous ne connaissions pas bien le métier parce que «transporteur, ça ne se fait pas vraiment derrière un écran ! ». Au bout de 10 minutes, Frédéric a changé d’avis. Enfin, pas tout à fait. Il a surtout entendu des chiffres qui l’ont intéressé. Le coût des retours palettes, il connaît. Du moins, il sait que c’est un coût... mais il n’a jamais trop voulu savoir à combien ça se chiffrait puisque, de toutes façons, comme il le dit : « Il faut faire avec ». Alors, au bout de 10 minutes, Frédéric s’est dit : « Non mais attends, si ça marche leur truc... je peux carrément réduire la douloureuse ! ». Et puis, il reconnaît qu’en fait, il était rassuré et nous a expliqué pourquoi. Frédéric a grandi avec l’entreprise. En 3 décennies, les PC ont remplacé le papier. Mais franchement, l’informatique, ce n’est pas son truc. Internet, encore moins. Alors quand il s’est mis devant l’écran de son ordinateur et que nous l’avons guidé pour découvrir notre site, il a tout de suite vu que ce n’était pas compliqué. « Pas de blabla, pas de franglais, pas de ces nouveaux mots à la mode start-up ». Non. Juste une carte de France sur laquelle il a cliqué là où il avait besoin de rendre des palettes.

S’abonner à MagicPallet : les premiers échanges

Bon, Frédéric n’a pas dit oui tout de suite. Il s’est dit « Je vais faire un test et si ça ne marche pas, j’arrête ». Nous l’avons rassuré : « Pas de soucis, c’est sans engagement ». Simon, de l’équipe MagicPallet, l’a rappelé dès le lendemain matin et ensemble ils ont listé les informations nécessaires : d’un côté, les endroits où Frédéric a régulièrement besoin de restituer des palettes à ses chargeurs ; de l’autre, les endroits où il a généralement des stocks. Dès la semaine suivante, grâce au MagicSearch, il a reçu un mail lui proposant un échange. Il a cliqué dessus puis s’est dit « Non, pour le premier échange, je vais les appeler ». Il a contacté MagicPallet et Simon l’a à nouveau guidé. Ensuite, au bout de quelques échanges, comment c’était plutôt simple, Frédéric a fonctionné tout seul.

S’abonner à MagicPallet : les économies réalisées

Depuis ce premier échange il y a 3 mois, Frédéric a pu relocaliser 5 445 palettes. Là où il aurait mobilisé des camions pour 4 600 kilomètres au total (11 trajets), ses équipes ont parcouru moins de 330 kilomètres pour échanger localement. En termes d’économie, c’est simple. Ce que MagicPallet lui avait dit lors du premier entretien téléphonique est vrai. Quand il prend tout en compte - le gasoil, l’usure, les péages, le personnel... - il sait qu’une relocalisation de palettes lui revient à environ 1 euro par kilomètre. Donc, là où il aurait dû débourser 5 545 euros, il n’a payé que 3 mois d’abonnement mensuel à MagicPallet, soit 297 euros. Conclusion sur 3 mois, la différence est de 5 248 euros. Comme Frédéric le dit si bien : « C’est tout bénef ! ».

MagicPallet a régulièrement Frédéric en ligne aujourd’hui. Parce qu’on préfère vérifier que tout se passe bien... et parce que nous aussi, on est contents qu’il soit devenu un fidèle abonné. Bon, vous l’aurez sans doute deviné : Frédéric n’existe pas. Du moins, pas vraiment. À travers cette histoire, nous avons voulu vous transmettre les retours que nous font nos abonnés : ce qu’ils nous disent au quotidien, comment ils nous le disent, quelles sont leurs craintes, quels résultats ils obtiennent... Donc l’histoire de Frédéric existe : c’est un peu l’expérience de chacun de nos abonnés. Peut-être aussi un peu la vôtre, non ?

Top 10 des transporteurs de Magic Pallet !

Le classement est réalisé en fonction des kilomètres ainsi que de la quantité de CO2 économisés par les transporteurs.

Bravo à eux pour leur implication et leur impact positif 👏🏻🌳